Ballade pour Lola

Jolie petite goutte d’eau
Jolie Lola tu es pour nous
Le plus merveilleux des cadeaux
Et le plus précieux des bijoux
Depuis la nuit des temps
Sur la Terre on entend
Lola chanter partout
Son tendre et doux glouglou, et doux glouglou

Tu descends d’un gros nuage
Pour un périlleux voyage
Et des neiges éternelles
Jusqu’à la mer tu ruisselles
Tu t’écoules avec le Nil
Dans les larmes de crocodile
Avec le bon jus d’orange
Et dans le pipi des anges
Tu es princesse à Venise
Et dans les îles Marquises
Silencieux et doux miroir
Des grands châteaux de la Loire

Jolie Lola tu es fragile
Oui mais le sait-on ici-bas
Dis que nous arriverait-il
Si un jour tu n’étais plus là
La vie sans toi sur terre
Serait pire que l’enfer
Je n’imagine pas
La vie sans toi Lola, sans toi Lola

Plus de fleurs dans les jardins
Ni de rosée du matin
Fini le chant des grenouilles
Dans les ruisseaux qui gargouillent
Plus jamais de flamands roses
Qui sur les étangs se posent
Et marée basse éternelle
Au pied du Mont Saint-Michel
Fini les pieds dans les flaques
De ces gamins têtes-à-claques
Qui sous la pluie se déchainent
En riant comme des baleines

Jolie Lola tu es fragile
Oui mais le sait-on ici-bas
Dis que nous arriverait-il
Si un jour tu n’étais plus là
Comment ferait-on pour
Vivre sans ton amour
S’il ne pleuvait bergère
Que des gouttes de verre, gouttes de verre